Michel Hallet Eghayan

> biographie

> programme (pdf)

   
  Retour
 
1re
Mondiale
 

Compagnie de Danse Hallet Eghayan

Retour en avant
Pièce pour 6 danseurs - Création 1983 / Recréation Biennale

Direction artistique et chorégraphie : Michel Hallet Eghayan
Musique : Jean-Sébastien Bach


Danseurs : Guillaume Barre, Jacinthe Janowskyj, Ivan Julliard, Marina Morel, Marc Ribault, Maude Rieder - Collaboration musicale : Jean-Christophe Desert - Scénographie : Guy Simard et Michel Hallet Eghayan - Décors et costumes : Carole Boissonnet - Lumières : Guy Simard - Régie son : Jean-Christophe Desert - Régie générale : Stéphane Rimasauskas - Production et communication : Thierry Rollet - Administration : Delphine Bagne - Relations internationales et entreprises : Anna Alexandre
Coproduction : Biennale de la Danse de Lyon, Bianchini Férier - Avec le soutien de : Spedidam, Adami - Subventionné par : Ministère de la culture et de la communication - DRAC Rhône-Alpes, Ministère de l’Education Nationale, Préfecture de Région - Fonds Interministériel à la Ville, Région Rhône-Alpes, Conseil Général du Rhône, Ville de Lyon, Ville de Pierre Bénite, Mission Académique d’Action Culturelle - La Compagnie reçoit l’aide au mécénat des membres de son Club d’Entreprises : Bernard Matériaux, Helea Financière, Imhotep Création, JMZ Organisation, JLA Holding, Odicéo, Union Plastic, Vicat - Accueil : La Croix-Rousse / Scène nationale de Lyon, Biennale de la Danse

Choisie pour ouvrir la première édition de la Biennale en 1984, la limpide pièce Retour en avant du chorégraphe lyonnais Michel Hallet Eghayan prouvait alors que la danse française pouvait être contemporaine, belle et essentielle, tout en puisant aux sources de notre patrimoine gestuel et musical. Retour en avant qui interrogeait déjà la mémoire, l’invention et les rapports entre la danse et la musique - ici, Jean-Sébastien Bach - est devenue une pièce incontournable du répertoire de la Compagnie Hallet Eghayan. Aujourd’hui, 25 ans plus tard, elle est spécialement recréée pour la Biennale à qui elle prête son titre, afin de rendre sensible comment la danse, art du provisoire et de l’éphémère, peut franchir l’épreuve du temps en restant pertinente. Un rendez-vous où la danse, loin de se figer dans une quelconque nostalgie, reste libre et vivante.

 
 
   

La Croix-Rousse / Scène nationale de Lyon

Durée : 1h

Samedi 6 17h
Dimanche 7 19h

Plein tarif
17 €

Tarif réduit
14 €