Anne Teresa De Keersmaeker

> biographie

> programme (pdf)

   
  Retour
 
   

Rosas

D’un soir un jour
Pièce pour 15 danseurs - Création 2006

Chorégraphie et direction artistique : Anne Teresa De Keersmaeker
Musique : Debussy, Stravinsky, Benjamin


Vocabulaire de danse : Anne Teresa De Keersmaeker, Rosas, David Hernandez, matériel de danse de 2 parties de Erase-e(x) (Johanne Saunier [Joji Inc.], the Wooster Group, Anne Teresa De Keersmaeker) - Fragment de la chorégraphie originale Prélude à l’après-midi d’un faune : Vaslav Nijinsky - Film : Blow-up (M. Antonioni, 1966) - Créé avec et dansé par : Boštjan Antoncic, Marta Coronado, Tale Dolven, Kosi Hidama, Fumiyo Ikeda, Kaya Kolodziejczyk, Cynthia Loemij, Mark Lorimer, Moya Michael, Elizaveta Penkóva, Zsuzsa Rozsavölgyi, Igor Shyshko, Clinton Stringer, Sue-Yeon Youn - Décors et éclairages : Jan Joris Lamers - Costumes : Tim Van Steenbergen, assisté de Anne-Catherine Kunz - Assistance musicale : Alain Franco - Analyse musicale : Alain Franco, Bojana Cvejic - Recherche matériel de danse historique en collaboration avec : Simon Hecquet, Millicent Hodson - Assistance artistique : Anne Van Aerschot, assistée de Lazara Rosell Albear, Lise Vachon - Assistance décors et éclairages : Wannes De Reydt, Jan Herincks, Bardia Mohammad, Simo Reynders, Jitske Vandenbussche - Habilleuses : Valérie Dewaele, Emma Zune - Régie générale : Johan Penson assisté de Tom Van Aken
Production : Rosas et La Monnaie - Coproduction : Théâtre de la Ville (Paris) - Accueil : Opéra National de Lyon, Biennale de la Danse

D’un soir un jour - un ensemble de six courtes pièces lumineuses qui repensent des répertoires sur la musique de Debussy, Stravinsky et Benjamin - est d’une cohérence parfaite dans le parcours de Anne Teresa De Keersmaeker. La chorégraphe flamande, qui renouvelle sans relâche le dialogue entre la musique et la danse, interroge ici son propre vocabulaire - reprenant ses phrases, les agençant autrement - et celui de Nijinsky, dont elle revisite audacieusement deux pièces : Prélude à l’après-midi d’un faune et Jeux. On est happé par les circonvolutions vertigineuses d’une danse pure, par les corps qui s’abandonnent sur des tables aux pulsations de la musique et par les poses réglées sur les postures des bas-reliefs antiques. Quinze danseurs d’une virtuosité magistrale, tissent une relation fluide et intense avec la musique pour explorer l’infini du mouvement, sous la lumière des projecteurs.

 
 
   

Opéra de Lyon

Durée : 2h10

Mardi 16 20h30
Mercredi 17 20h30
Jeudi 18 20h30
Vendredi 19 20h30

Plein tarif
1re série 30 €
2e série 23 €
3e série 15 €
4e série 10 €

Tarif réduit
1re série 27 €
2e série 20 €
3e série 12 €
4e série 7 €

Dans l’abonnement
Maison de la Danse